Questions fréquentes

 

Comment choisir son avocat ?

 

Vous avez décidé de vous donner le droit, et vous devez maintenir choisir un Avocat. Comment faire ?

• Vous pouvez faire confiance à votre ami, un parent qui vous a conseillé de choisir tel Avocat.
• Vous pouvez aussi choisir au hasard un Avocat sur l’annuaire …
• Vous pouvez encore choisir en fonction des diplômes, de la publicité etc …

Aucune de ces méthodes n’est à bannir ou à retenir.

Les choix réfléchis ou les hasards de la vie peuvent vous conduire les uns comme les autres vers l’avocat dont vous avez besoin.

Mais il est tout de même quelques règles à connaître :

 

 

1 • Un avocat compétent : 

 

Mieux vaut choisir un avocat compétent dans le domaine du droit qui intéresse votre situation.

Le droit évolue sans cesse et il est difficile, pour ne pas dire impossible, aujourd’hui à un seul avocat de traiter de tous les droits existants (civil, pénal, commercial, famille, travail, administratif etc …).

Les avocats ont des spécialités et aussi, souvent des activités dominantes …

Osez demander et renseignez-vous …

Faites attention à ne pas accorder une place trop importante aux diplômes : certes la mention d’un Master 2 ou d’une spécialité d’un Avocat peut laisser supposer une compétence certaine dans un domaine particulier du droit mais la pratique d’une matière au quotidien par un Avocat est parfois tout aussi riche d’enseignements.

Les Avocats de Bienvenu MYRIEL AVOCATS se répartissent les différents domaines du droit. A chaque associé ses compétences en fonction de ses diplômes, de sa pratique professionnelle et de ses souhaits.

 

2 • Un avocat de confiance : 

 

Mieux vaut choisir un avocat qui vous inspire confiance et avec qui vous serez à l’aise.

Il va vous falloir expliquer à votre avocat votre projet, votre problème. Cela peut conduire à l’exposé de moments intimes de votre vie, de ressentis douloureux etc …

Il est donc important que l’avocat que vous allez choisir vous aide par sa manière de faire, à rester vous-même et à parvenir à parler.

Ceci implique que vous soyez en totale confiance professionnelle mais aussi humaine avec votre Avocat.

Le Cabinet Bienvenu MYRIEL AVOCATS est composé de deux avocats associés et de collaborateurs, homme et femme.

Si l’on dit que l’avocat est asexué, il n’en demeure pas moins qu’homme ou femme, sa sensibilité sera différente.

Le parcours, les convictions, les valeurs de chacun des membres du Cabinet sont présentées sur ce site pour vous permettre de vous rapprocher de celui qui vous semble le plus proche de vos attentes en termes d’humanité et de droit. L’avocat associé choisi peut travailler avec un avocat collaborateur en particulier si vous le demandez.

 

 

3 • Questions courantes : 

 

1 • Faut-il choisir un avocat du ressort du tribunal saisi ?

Un Avocat du ressort du tribunal ne sera pas mieux vu ou mieux traité par un juge qu’un avocat dit extérieur à ce ressort. Parfois la représentation par avocat du ressort du tribunal est obligatoire : dans ce cas, choisir un avocat extérieur est toujours possible mais ce dernier devra faire choix d’un avocat du ressort du tribunal comme Avocat postulant : cet avocat ne conclut pas et ne plaide pas en principe mais assure la représentation aux audiences de mise en état et assure l’aspect administratif du dossier. La postulation a un coût d’environ 700 euros.

Bienvenu MYRIEL AVOCATS exerce sur l’ensemble du territoire français.

 

2 • Faut-il choisir un avocat homme ou un avocat femme ? 

La compétence et le talent ne dépendent pas du sexe … Un homme comme une femme peut être sensible à une matière du droit qu’on dirait plus féminine ou masculine par culture historique. Mais de tels préjugés sont parfaitement infondés. La « robe » d’avocat est d’ailleurs portée par l’Avocat qu’il soit homme ou femme, et cette robe noire les rassemble tous dans l’égalité de la Défense.

Bienvenu MYRIEL AVOCATS est un cabinet compose d’hommes et de femmes qui en font toute sa valeur.

 

3 • Faut-il prendre un avocat qui sollicite des honoraires plutôt qu’un avocat qui accepte l’aide juridictionnelle ?

Si un avocat accepte l’aide juridictionnelle, sa déontologie lui interdit de sous-traiter, voire mal traiter un dossier. A l’honoraire comme à l’aide juridictionnelle, la Défense doit être de qualité.

Bienvenu MYRIEL AVOCATS accepte de travailler à l’aide juridictionnelle et explique son mode de fonctionnement dans cette hypothèse.

 

 

 

 

Droit pénal : questions courantes

 

1 • J’ai reçu une convocation pour une audition libre par un gendarme (ou un policier). Que dois-je faire et puis-je être assisté par un avocat pour mon audition ?

 

 

Droit de la famille : questions courantes

 

1 • Deux de mes enfants sont majeurs et vont partir faire des études dans une autre ville de sorte qu’ils ne résideront plus chez leur mère. Faut-il toujours verser la pension alimentaire à la mère ou puis-je la verser directement aux enfants majeurs ?

2 • Faut-il obligatoirement être assisté d’un avocat devant le Juge aux Affaires Familiales ?

3 • Quel est le tribunal compétent pour les pensions alimentaires  ?

4 • Quels sont les documents que je dois apporter pour un premier rendez-vous concernant une affaire familiale ?

5 • Un divorce par consentement mutuel est-il moins onéreux qu’un autre divorce ?

6 • Peut-on engager un divorce par consentement mutuel si l’on est propriétaire d’un bien immobilier ?

7 • Si j’engage un divorce pour faute et que je ne prouve pas la faute de mon conjoint, quelle sera ma situation à l’issue de la procédure ?

8 • Puis-je contraindre mon conjoint à divorcer ?

9 • Mon mari est décédé mais ses frères et sœurs demandent à voir mes deux enfants âgé de 5 et 8 ans. Peuvent-ils obtenir un droit de visite et d’hébergement sur mes enfants ?

10 • Un enfant peut-il être entendu par le Juge aux Affaires Familiales dans une procédure
le concernant ? 

 

 

Droit des affaires : questions courantes

 

1 • Quel Tribunal de commerce est compétent pour connaître des litiges ?

 

 

Droit du travail : questions courantes

 

1 • Dois-je comparaître en personne devant le Conseil de Prud’hommes ?

2 • La solution transactionnelle doit-elle être privilégiée, notamment lorsqu’on est employeur convoqué devant le Conseil de Prud’hommes ?

3 • Peut-on saisir un Conseil de Prud’hommes en urgence ?

4 • Peut-on toujours faire appel d’un jugement du Conseil de Prud’hommes ?

5 • Je suis convoqué à un entretien par mon employeur pour une rupture conventionnelle. Je souhaiterais être assisté par un conseiller syndical mais mon employeur me précise que je ne peux être assisté que par une personne de l’entreprise. Est-ce exact ?

 

 

Médiation : questions courantes

 

1 • Combien coûte une médiation ?

2 • La médiation doit-elle être engagée avant tout procès ?

3 • Ce qui sera dit en médiation, pourra-t-il se retourner contre moi en cas de procès ?

 

 

Aide juridictionnelle : questions courantes

 

1 • Ai-je droit à l’aide juridictionnelle ?

2 • Peut-on consulter gratuitement un avocat ?

 

 


 

Vous souhaitez poser une question ?
Nous vous répondrons rapidement !